Détection précoce du mélanome


Le mélanome est le cancer de la peau le plus grave. Lorsqu’il est détecté tôt à un stade peu développé, il peut la plupart du temps être guéri.

En revanche, en cas de diagnostic tardif, les traitements existants sont beaucoup moins efficaces. Or, quelques mois suffisent pour qu’un mélanome devienne très agressif et s’étende à d’autres parties du corps (métastases).

Tout le monde est susceptible de développer un mélanome mais nous ne sommes pas tous égaux face au risque. Surveillez particulièrement votre peau si :

      • Vous avez la peau claire, les cheveux blonds ou roux et vous bronzez difficilement ;

 

      • Vous avez de nombreuses taches de rousseur ;

 

      • Vous avez de nombreux grains de beauté (>40) ;

 

      • Vous avez des grains de beauté larges (+de 5mm ) et irréguliers ;

 

      • Vous avez ou des membres de votre famille ont déjà eu un mélanome ;

 

      • Vous avez reçu des coups de soleil sévères pendant l’enfance ou l’adolescence ;

 

      • Vous avez vécu longtemps dans un pays de forte exposition solaire ;

 

    • Votre mode de vie (profession ou activité de loisir) donne lieu à des expositions solaires

Les signes qui doivent vous alerter :

      • Une nouvelle tâche brune qui apparait sur votre peau (cas le plus fréquent) ou un grain de beauté qui change d’aspect rapidement (dans sa forme, sa taille, sa couleur ou son épaisseur)

 

    • Un grain de beauté différent des autres

Si vous repérez une tâche ou un grain de beauté suspects consultez votre médecin traitant. Il vous orientera si besoin vers un dermatologue.

La fréquence de la surveillance doit être évaluée avec votre dermatologue. Pour les personnes « à risque » il est généralement recommandé :

      • D’effecteur un auto-examen de la peau par trimestre

 

    • De se faire examiner par un dermatologue une fois par an

Face au mélanome, il y a des moyens pour agir :


• Surveiller votre peau, en particulier si vous êtes sujet à risque
• Etre vigilant à tout changement d’aspect de vos grains de beauté et consulter au moindre doute
• En parler avec votre médecin traitant ou votre dermatologue

 

Source: brochure InCA de Dépistage organisé du cancer du sein

 

adminCancer de la peau